Paul Reder

 

Le Domaine des Hautes Terres de Comberousse

En 2001, Paul Reder s’installe sur l’exploitation familiale comme vigneron et éleveur ovin.

Il cultive seul 12 hectares de vignes enherbées et élève une centaine de brebis au milieu de deux cents hectares de garrigues. L’ensemble du domaine est labellisé Bio bien sûr. Paul milite également pour la défense du modèle paysan sur le territoire.

 

 

Des moutons dans les vignes

Paul élève des moutons d’une race locale et traditionnelle : la Caussenarde des Garrigues, pour leur rusticité et leur adaptation au milieu naturel. Ces moutons sont de petite taille et ne donnent en général qu’un seul agneau. Les vignes enherbées naturellement constituent un bon complément de fourrage pendant tout l’hiver. Ce mode d’élevage extensif permet à Paul de produire un agneau de très bonne qualité qu’il commercialise en direct - à quelques consommateurs privilégiés ! Retrouvez + d'infos sur la race ici.

 

Les moutons : des « auxiliaires » des vignes

« Au niveau du sol, on accélère le cycle naturel en mettant à disposition cette petite quantité de matière organique ». Paul constate de nombreuses améliorations : les brebis limitent l’implantation de ligneux, l’herbe semble pousser plus vite au printemps et depuis que la pression de pâturage a augmenté en garrigue, on déplore moins de dégâts par les sangliers.

Et demain ?

Les vignes arrachées fin 2012 libèrent de la surface pour la production de fourrages ou de pâtures améliorées et des projets de reconquêtes de la garrigue pour de nouvelles vignes sont aussi à l’étude.

Source : Anne Sophie Robast, FRCIVAMLR, www.civampaca.org/upload/tssywxpfwx.pdf‎

http://www.tourisme-picsaintloup.fr/sites/otgpsl.pycna.com/files/u30/La%20caussenarde%20des%20garrigues.pdf